Résolutions de nouvelle année : huit questions à se poser pour les rendre plus réalisables ?, De nouvelles résolutions pour 2020 ? Huit questions à se poser., Lk Coach - Laure Kergal, Lk Coach - Laure Kergal

De nouvelles résolutions pour 2020 ? Huit questions à se poser.

De nouvelles résolutions pour 2020 ? Huit questions à se poser.

De nouvelles résolutions pour 2020 ? Huit questions à se poser.

Tout d’abord, je vous souhaite une belle et heureuse année 2020 !

J’aspire à vous souhaiter de la Santé, de la Sérénité et du Succès.

Qui dit nouvelle année, dit souvent changement ou envie de changement.
Qui dit nouvelle année dit aussi résolutions de nouvelle année.

De nouvelles résolutions pour 2020 ?

J’avoue ne pas faire partie de ceux qui aiment à décider de résolutions du Nouvel An. Ou plutôt je devrais dire que je n’en fais plus partie car ce fut à chaque fois pour moi des décisions velléitaires. Et source d’autocritique et de démotivation.
Je vois plutôt la nouvelle année comme un continuum de l’ancienne avec son lot d’apprentissages nouveaux et de remises en question. Un jour n’est pas l’autre, un mois n’est pas l’autre, une année n’est pas l’autre.

Le temps serait découpé en unités de temps qui débutent en janvier et se terminent en décembre ? Puis on remet les compteurs à zéro ? Un peu comme un processus financier ou budgétaire. Alors, chaque nouvelle année, on se doit de penser à de nouveaux projets, de nouveaux défis, de nouveaux changements. C’est drôle, non ?

Amy Cuddy, une auteure que j’apprécie beaucoup, met en garde contre la fragilité des résolutions de nouvelle année.

Dans son article qu’elle publie chaque année (4 problèmes généraux des résolutions de nouvelle année), Amy Cuddy attire notre attention sur les quatre limitations des résolutions de nouvelle année :

– le caractère absolu des résolutions : plutôt que des objectifs flexibles et raisonnables, les résolutions deviennent des exigences inflexibles. Ce qui rend de facto l’échec plus que probable.

– la formulation d’objectifs négatifs : « je vais arrêter de fumer » plutôt que « je vais vivre de manière saine ». On déclare sa motivation à s’éloigner de ce qu’on ne veut plus mais que veut-on vraiment ? Vers quoi souhaite t-on aller ?

– l’attention est mise sur le résultat et non sur le processus : un processus prend du temps. Autant prendre du plaisir dans le processus car si seul le résultat donne de la satisfaction, nous sommes candidat à la défaite ou au mieux la procrastination.

– les éléments sur lesquels aucun contrôle n’est possible : mieux vaut ne pas compter sur ces éléments dans l’équation de notre réussite car l’on pourrait être déçu. Nous n’avons le contrôle que sur ce que nous faisons nous-mêmes.

Si vous décidez de nouvelles résolutions pour 2020, voici quelques points importants en huit questions :

La première : votre objectif doit être formulé positivement. Par exemple, je souhaite améliorer ma communication. Cela donne une direction à votre action. Et votre cerveau comprend où vous souhaitez l’emmener.

La deuxième : quels sont les indicateurs qui vous feront vous rendre compte que votre objectif est atteint ? Si vous désirez améliorer votre communication, que souhaitez-vous voir, entendre ou constater de différent ? Par exemple, vous pouvez décider de regarder votre interlocuteur dans les yeux ou donner vos idées une fois que votre interlocuteur a terminé son intervention. Vous pouvez encore poser des questions ouvertes à votre interlocuteur au lieu de réfuter ses idées a priori.

La troisième : dans quel contexte : Où ? Quand ? Comment ? Avec qui ? Avec quelles ressources ? parviendrez-vous à réaliser votre objectif ? Du temps, de l’argent, des amis, des mentors ? en 3 mois, 6 mois, 1 an ? Cela relève t-il de la sphère privée ou professionnelle ?

La quatrième : atteindre cet objectif est-il complètement sous votre contrôle ? Qu’est-ce qui ne pourrait pas l’être ?

La cinquième : quels sont les avantages à atteindre cet objectif ? Et les inconvénients ? Un de avantages de l’amélioration de la communication peut être de meilleures relations interpersonnelles en général, moins de stress, plus de souplesse. Un des inconvénients perçus pourrait être une plus grande disponibilité perçue par mon entourage à mes dépens. Nous avons l’habitude d’appeler les inconvénients de l’atteinte des objectifs, le « prix à payer ».

La sixième : quel est l’objectif de l’objectif ? Le sens donné à l’atteinte de votre objectif ? Améliorer ma communication va me permettre de gérer mon équipe de manière plus adéquate par exemple. Ou d’être plus ouvert et constructif lors de demandes de ma hiérarchie et donc de gagner de la confiance à tous les échelons.

La septième : est-ce que mon objectif va dans le sens de qui je souhaite être ou devenir ? Mon moi idéal ?

ET finalement, la huitème question : l’objectif remplace t-il vraiment le problème ?

Vous avez des résolutions pour cette nouvelle année ?
Passez les à la moulinette de Amy Cuddy et de ces huit questions. Vous aurez peut-être de belles prises de conscience.

Bon début d’année à tous 🙂

Avis
Votre commentaire

Envoyer

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Des questions ?